L’objectif du Sommet de la jeunesse est d’encourager les réflexions autour de 3 défis qui ont été au cœur des actions de l’AYCH : l’entrepreneuriat social, l’éducation créative et la main-d’œuvre de demain. Lors de cet événement, nous offrons aux jeunes l’occasion de réfléchir, de présenter et de partager leur vision avec leurs pairs et un public plus large. L’AYCH fournit aux jeunes le cadre nécessaire pour travailler en collaboration à l’ind’établir des recommandations officielles pour un Agenda 2030 et s’est engagé à le relever au niveau européen.

Challenge #1 : L’entrepreneuriat social

L’objectif de cette table ronde est de briser les stéréotypes autour du paradoxe entre l’esprit d’entreprise et la durabilité. Par définition, l’esprit d’entreprise devrait être en contradiction avec la durabilité, parce que la production de richesses nuit à la terre. Pourtant, il est irréaliste de s’attendre à un monde sans entrepreneurs et non souhaitable aussi puisque la croissance est obligatoire pour le développement d’un pays et pour effacer la pauvreté.

Par conséquent, l’entrepreneuriat social est nécessaire pour combiner les deux notions. Mais comment est-il juste de demander à un jeune de sacrifier son profit pour que son entreprise respecte des critères durables alors que les entreprises plus âgées n’ont pas eu à en tenir compte? Quelle est la limite? Ce sera tout l’intérêt de cette table ronde. En outre, il y aura un accent particulier sur l’économie bleue en raison de la place croissante qu’il prend de nos jours.

Challenge #2 : de l’éducation créative aux carrières perspicaces

Cette table ronde réunit des professionnels de la conversation de différentes disciplines qui ont un impact sociétal par leur travail au sein de l’éducation créative, des arts et des initiatives communautaires. En partageant des innovations pédagogiques et des histoires de carrière inspirantes, ils exploreront des idées sur les façons créatives d’apprendre, comment les professionnels de la création sont en mesure d’avoir un impact social et environnemental substantiel au sein de leur carrière et de façonner notre société, et comment ceux-ci se rapportent aux aspirations des jeunes dans le monde contemporain.

Challenge #3 : Main-d’œuvre de demain

La façon dont nous travaillons évolue rapidement. Cette table ronde explorera les façons dont nous travaillerons à partir de maintenant et les compétences en nouvelles qui sont nécessaires. Les compétences difficiles ne sont plus les plus importantes, étant rapidement remplacées par des compétences douces et un état d’esprit créatif. Quelles sont les compétences de demain ?

En outre, les positions éloignées prennent des gens des bureaux et révolutionnent tout. Comment voyons-nous vers l’avenir et nous préparons-nous à l’inconnu?

Rassemblez votre boule de cristal, parce que ce sont les questions auxquelles nous allons essayer de répondre au cours de cet événement pour cartographier comment la main-d’œuvre de demain va être!

30 recommandations pour une Europe créative : Agenda 2030

Travailler avec des méthodes créatives pendant 44 mois nous a montré l’importance de mettre en œuvre la créativité à différents niveaux de prise de décision, ainsi que de révéler les possibilités de changement pour les personnes et les impacts sur les territoires.

Nous sommes désireux et acceptons la responsabilité d’accompagner les jeunes dans leur conception d’un Agenda 2030 officiel : 30 recommandations pour une Europe créative. Les partenaires de l’AYCH sont en train de définir le cadre pour que les jeunes réfléchissent, partagent et conçoivent des recommandations collectivement concrètes et ambitieuses pour une Europe créative. Les partenaires se sont engagés à présenter cet Agenda 2030 au Parlement européen au nom des jeunes européens.

L’objectif de cette discussion facilitée est de réunir les travaux de Challenges 1-3, de se concentrer sur les 3 premières prépositions de chacun des défis avec un expert dans le domaine et de parvenir à une signature en direct de la déclaration par les partenaires.