QUESTIONS: Florent Orsoni

This post is also available in: en es pt-pt

Florent Orsoni, Directeur de la Ville Durable Lab de l’École du Design Nantes Atlantique (partenaire Aych) est une personne soucieuse de l’éducation dans tous les domaines où elle atteint les jeunes de manière efficace.

Qu’est-ce que AYCH peut contribuer au système éducatif européen actuel?

AYCH est un projet « ouvert ». Open source, ouvert à tout le monde … en ligne. Nous devons créer de nouvelles voies pour encourager les gens à entreprendre ou à oser innover dans les entreprises ou dans la vie. Nous sommes confrontés à de nouveaux défis (changement climatique, IA, etc.) qui nécessiteront de nouvelles réponses, de nouveaux modes d’organisation.

AYCH permet de prendre des ressources clés en tant que concepteurs, modèles économiques, mais également de technologies clés pour développer VOS idées et projets qui répondent aux défis quotidiens auxquels nous sommes confrontés. Les ressources, les études de cas (échecs et succès) seront examinées et nous essaierons de mettre en place un modèle ouvert de collaboration éducative entre partenaires.

Est-il nécessaire qu’il existe des modèles parallèles d’éducation pour les jeunes?

C’est nécessaire car tout le monde est différent. Il est toujours nécessaire de s’enraciner dans l’éducation traditionnelle, mais nous avons de nombreuses possibilités, avec à présent ordinateurs et le Web, vous donnant un accès direct au savoir. Cela permet d’avoir de nombreuses façons de développer un projet.

Comment gérer les ressources, comment les utiliser pour mon projet? AYCH est une formidable opportunité d’améliorer la littérature numérique, de prendre les bonnes ressources au bon moment. C’est une bonne occasion de donner aux jeunes le pouvoir de suivre leur propre chemin pour développer un projet qui a du sens.

L’éducation transnationale devrait être renforcée davantage et comment pouvons-nous l’obtenir?

Nous devons avoir des outils partagés et utilisables, mais également différentes spécialités. C’est une organisation « hub »: pour mon projet dans MEDIA, je m’entraînerai à Plymouth, si j’ai des éléments textiles, je discuterai avec Santo Tirso … etc. L’idée est d’avoir le plus large éventail de compétences autour d’un réseau. des lieux suivant les mêmes objectifs et presque le même processus.

You May Also Like

About the Author: Serenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *